logo
  • Les examens approchent et le stress devient de plus en plus palpable.

    Comment surmonter l’épreuve du blocus?

    Il ne s’agit plus d’étudier des cours de 60 pages comme dans le bon vieux temps.
    Non, l’étudiant croule sous les syllabus, notes, livres, slides, travaux, schémas, résumés …
    De quoi se laisser impressionner! Mais il faut garder la tête froide et s’or-ga-ni-ser !

    Cogniton peut vous aider à vous concentrer et stimuler la mémoire mais c’est certainment pas assez...

Conseils pour réussir vos examens

1. Rassemblez votre matériel d'étude


Avant de commencer le blocus, il faut du temps pour rassembler et ordonner ses notes de cours, rechercher les informations nécessaires concernant les examens (date, heure, auditoire, modalités d’évaluation …) et faire un planning d’étude. Si les deux premiers points semblent aller de soi, faire un planning d’étude ne semble pas utile aux yeux de tous les étudiants. Pourtant, cela a de nombreux avantages : avoir une vision globale des jours qui te séparent de chaque examen, évaluer ton avancement dans la matière, respecter les délais, prévoir du temps libre sans risquer de le faire au détriment de ton étude …

2. Faire une liste des tâches


Il s’agit d’évaluer le nombre d’heure qu’il te faudra pour étudier chaque cours. Cette évaluation se fait sur une série de critères : le volume de la matière, le fait qu’il faille faire des exercices ou non, tes capacités, ta situation, ta participation au cours pendant l’année, tes notes, ton intérêt pour la matière, … Tout le monde n’a pas besoin du même temps d’étude pour chaque cours. Faire un jour-test en travaillant sur chaque matière te permettra d’expérimenter toutes ces variables.

3. Se donner des objectifs...


Comment gérer et préparer son blocus? Ce n’est pas tout de se dire que le cours fait 400 pages et qu’on doit les connaitre pour telle ou telle date. Il faut répartir la charge de travail sur plusieurs jours, que tu auras soigneusement choisis. Se donner des objectifs et évaluer leur réalisation permet de se rendre compte concrètement de ton état d’avancement dans la matière et de mettre en place des solutions si tu as pris du retard.

4. Étudier n'est pas la seule activité du bucheur!


Une journée compte 24h, donc si tu étudies 8h et que tu dors 8h, il te reste tout de même 8h ! Organise-toi pour en bénéficier. Ne gaspille pas à ce temps à ne rien faire sauf déprimer à l’idée de remettre le nez dans les bouquins. Fais du sport, du shopping, vois des gens, … Se donner des récompenses lorsqu’on a bien étudié est une bonne source de motivation !

5. Vérifier ses connaissances...


Comment gérer et préparer son blocus? Retenir la matière et s’auto-évaluer. Réviser et comprendre la matière est une chose. Ne pas l’oublier en est une autre. On peut très bien connaitre le cours quand on l’a sous les yeux mais ne plus se rappeler de rien une fois le cours fermé. Faire des fiches-questions, faire des exercices et des examens des années précédentes, expliquer la matière à des copains.

6. C'est important d'avoir une vision d'ensemble du cours.


Déchire la table des matières de ton cours, ou s’il n’y en a pas fais-en une, et accroche la de façon très visible face à ton bureau. Ceci te permettra d’avoir à tout moment une bonne vue d’ensemble de ton cours et de la structure de chaque chapitre. Ceci te permettra par la suite de faire des liens plus facilement entre les différents chapitres de ton cours.

7. Fais des liens entre les chapitres pour bien maîtriser le cours.


On le sait tous, les profs adorent faire des liens qu’on n’avait pas pensé à faire ! Comme décrit ci-dessus, étudier sur base d’une table des matières t’y aidera.

8. Cherche à comprendre les objectifs du cours.


Et à connaitre les parties du cours que le prof préfère, quelles genres des questions il pose, etc.



Découvrir les avantages de Cogniton® >>