Qu’est-ce que la concentration mentale et comment la travailler ?

La concentration mentale est un facteur clé de notre quotidien. Quand on ne parvient pas à se concentrer, la journée s’annonce compliquée. En effet, une bonne concentration est nécessaire au travail, en cours, ou tout simplement pour lire un livre. Mais qu’est-ce que la concentration, au final ? Comment la définit-on et, surtout, est-il possible de travailler sa concentration pour faciliter le quotidien ?

Concentration mentale : Définition

La concentration se définit comme la capacité à se focaliser sur une tâche. Une bonne concentration permet de bloquer les éléments perturbateurs comme les sons, les influences extérieures, ou encore nos propres pensées qui s’égarent.

 

La difficulté à se concentrer est fréquente chez de nombreuses personnes et cela peut apparaître à tout âge. Les conséquences peuvent se retrouver dans les résultats des examens des étudiants, dans les performances professionnelles ou encore dans la vie quotidienne en général. S’il est tout à fait normal de sentir un déclin de ses capacités cognitives avec l’âge qui avance, un soutien est parfois nécessaire.

Travailler sa concentration : Mode d'emploi

La concentration n’est pas automatique : on peut décider d’accorder son attention à quelqu’un (collègue en réunion, enseignant en classe) ou quelque chose (e-mail d’un collaborateur, livre, syllabus). La difficulté est de « faire le vide » et se couper des éléments externes perturbateurs.

Il est dès lors possible d’améliorer sa concentration. L’objectif est d’arriver facilement à « brancher son attention » et surtout, la maintenir sans être distrait et sans que nos pensées ne s’égarent.

Étape 1 : Bon départ = bonnes dispositions

Il faut être disposé à bien se concentrer. L’idéal est donc de se mettre dans de bonnes dispositions, et être « prêt à se concentrer ». L’environnement joue un rôle : bureau bien rangé pour éviter les distractions, musique adaptée pour celles et ceux que cela aide… Une autre astuce est de mettre en place des rituels et habitudes : cela facilite le processus mental.

Étape 2 : Respirer pour rester concentré

Les études indiquant un lien entre respiration et capacités cognitives sont de plus en plus fréquentes. Divers exercices assez simples permettent de mieux gérer ses cycles respiratoires (inspirations/expirations) pour maintenir un bon niveau d’attention. Et en parlant de respirer : une petite pause lors d’une longue période de concentration permet d’aérer son esprit et ses idées, et de rester plus concentré par la suite.

Comment améliorer sa concentration ?

Outre les rituels et habitudes, l’exercice physique et une bonne hygiène de vie aident aussi à développer des facilités de concentration. Les facteurs de risque fréquents tels que le stress, une tension élevée, un cholestérol élevé, le manque de sommeil et la cigarette sont – comme souvent – à éviter.

Des compléments alimentaires spécifiques pour la mémoire sont aussi une aide pratique au quotidien. Bien dosé et composé d’ingrédients naturels, un complément comme Cogniton® focus est la dernière pièce du puzzle d’une concentration optimale.

Cogniton® Focus aide à la concentration

Avec le rythme effréné de nos sociétés, les troubles de la concentration et pertes d’attention sont très fréquents. Pour équilibrer les choses au mieux, Cogniton® focus est une excellente solution : un complément alimentaire qui aide la mémoire et la concentration, composé d’aliments naturels tels que des extraits de Ginkgo Biloba, du sélénium, de la phosphatidylsérine et de la vitamine D3.